Comment choisir un longboard ou cruiser?

Les planches longues et/ou équipées de roues molles, sont le plus souvent assimilées au longboard(aussi appelé longskate). Le longboard regroupe une grande variété de disciplines, d'où un énorme spectre de types de planches.

Avant de choisir votre board, il vous faudra d'abord définir quelle en sera l'utilisation

 

Dancing

longboard dancing

Le dancing est une discipline freestyle rattachée au longboard. Elle consiste à faire des figures sur terrain plat et créant une harmonie esthétique et rythmée entre le rider et sa planche.

Deux mouvances constituent le dancing

_Le board walking :

Le rider se déplace le long de sa planche en jouant de mouvement de pieds, croisements,...

Pour le board walking une planche longue(110cm+) avec peu de concave et des kicks laissera tout l'espace nécessaire à la liberté de mouvements.

_Le flat Freestyle :

 Le flat mêle déplacements de pieds et figures avec planche décollée et/ou portée.

La planche peut être drop through(rabaissée) ou top mount(standard). Sa longueur varie entre 95 et 110cm. Le plus souvent la planche sera symétrique avec des légers kicks aux extrémités.

Pour les roues, on choisira un diamètre entre 60 et 70mm avec un profil de lèvre rond et une dureté variant entre 80A(+mou= +confort et accroche) et 86A(+ dure=+glisse)

 

Downhill/Freeride

longboard dowhill

Downhill et freeride consistent à dévaler les routes montagneuses en longboard dans l'esprit de recherche de vitesse pour le DH, ou de recherche de sensations de glisse pour le Freeride.

Dans les deux cas, la planche devra être rigide pour éviter le phénomène de wobble(vibrations incontrôlées) et d'une longueur variant entre 90 et 105cm.

Un concave profond aidera à garder les pieds en bonne posture.

Pour les trucks on optera pour la géométrie inversée et une largeur de 180mm ou 10" pour un angle allant de 43°(+stable) à 50°(+ maniable). Les riders chevronnés pourront opter pour des largeurs plus étroites, dans le but de gagner en accroche dans les virages en épingles, et augmenter la réactivité.

En downhill des roues larges et molles (75A à 80A) avec lèvres carrées permettront de garder un maximum d'accroche. En freeride, on choisira des roues avec une bande roulante plus réduite et des lèvres arrondies, ce qui facilitera la glisse et la rendra plus fluide.

Dans les deux cas le diamètre de roues se situera entre 65 et 75mm. La dureté des roues sera fonction des préférences de chacun. De manière générale(mais pas exclusive) les roues molles(indice bas) accrochent plus que les dures(Indice haut).

Les disciplines de descentes sont un sport pouvant s'avérer très dangereux si les règles de sécurité ne sont pas strictement respectées. Le port du casque(intégral de préférence) et des gants sont une nécessité vitale. Aussi le choix de la route doit être méticuleux. Choisissez des routes larges avec beaucoup de visibilité et peu de circulation, restez dans votre voie en toutes circonstances, ne roulez pas seul, et ne dépassez pas vos limites. Il est impératif de maîtriser le freinage avant de se lancer dans une descente. De nombreuses associations à travers la France et le monde mettent en place des évents ponctuels sur routes fermées et sécurisées. Renseignez vous et profitez en !

 

Carving

Le carving réside dans le plaisir des courbes et sensations de glisse sans rechercher la performance brute. Voie cyclable, légère pente,... Tout est bon pour sortir son longboard et carver !

Une planche de carving mesure entre 100 et 115cm et possède généralement un peu de flex(souplesse) qui apporte du rebond entre les courbes et décuple les sensations. Pour une board maniable, il est conseillé d'adopter des trucks à géométrie inversée, avec un angle de 50° et 180mm de large. Des roues de 70mm permettront à la fois de passer sans surprise les petites déformations de bitume, tout en présentant un bon rapport Inertie/Vitesse/poids.

 

Cruising

Le cruising consiste à utiliser son skateboard comme moyen de déplacement. Peu de règles définissent le matériel type, mais par esprit pratique, on choisira une planche plutôt courte pour moins d'encombrement, plus de légèreté et plus d’habilité.

On appelle « Mini Cruiser » les skateboards de cette catégorie mesurant moins de 32''.

Concernant les roues leur taille varie entre 60 et 70mm pour une planche de cruising polyvalente cruising/carving, et 55 à 63mm pour un mini cruiser. Pour des raison de confort, il est préférable d'opter pour des roues molles(75A à 82A)

 

Long Distance Pushing(LDP)

Le LDP est une discipline d’endurance qui consiste à parcourir de longue distance à longboard, par défis ou par aventure.

Pour cette pratique, il est préférable d'avoir une planche avec une garde au sol très basse, qui rendra l'effort moins violent. Les planches pendulaires et/ou drop through s'imposent comme la meilleure option. Côté roues, un gros diamètre(+75mm) augmentera l'inertie tout en étant moins gêné par les malformations de terrain.

 

Surfskate

Surfskate

Porté par les marques Carver et YOW, le street surfing ou skate surfing, vise à recréer le feeling que l'on pourrait avoir en surfant une vague. Le truck avant articulé rend la planche très instable, ce qui entraîne la possibilité de carver très profondément, et même avancer en « pompant ».

Le street surfing peut se partiquer dans un bowl(exploité comme une vaque), ou dans la rue.

Une planche de surfskate mesure généralement entre de 29" à 36", pour un largeur variant entre 9" et 10.5". Le concave est peu profond à medium. La présence de kick(s) est commune et permet un appui fort pour le pied arrière.

La longueur de la planche(et plus encore celle de la wheelbase) va directement impacter sur la fréquence de l'ondulation produite par pumping.

Si le surfskate est principalement dédié aux déplacements, une planche de 34" ou plus, sera plus efficace.

Pour du bowl ou exploiter au maximum l'aspect surf, les planches de moins de 34" seront plus joueuses.

 

Pumptrack

Cette nouvelle discipline se propage très rapidement tout comme la construction de pumptracks aux quatre coins du monde. La pratique se fait sur un circuit goudronné et bosselé.

Le pumptrack est au skate, ce que le BMX est au vélo. Le rider exploite les bosses et autres virages relevés pour pomper et prendre de la vitesse.

Côté matériel, skateboards et longboards y trouvent leur bonheur. On veillera tout de même à rester sur une planche assez courte(moins d'un mètre) et rigide. Les planches rabaissées sont à bannir, car elles auront le vilain défaut de frotter lorsque l'on passe des bosses un peu raides. Les roues de taille moyenne à petite (60 à 65mm) feront l'équilibre entre accélération et inertie.

 

Tech Slide

Skateboard tech slide

Les tech slide consiste à faire slider(déraper) son skate avec style et technicité.

Les planches de tech slides ressemblent aux shortskates, mais avec des dimensions plus imposantes (autour des 35''de long et +9'' largeur). Les doubles kicks permettent à la fois de puissamment caler les pieds, et faire levier sur les figures slides 2 roues.

Le choix des roues est très important. Diamètre +/- 60mm, bande roulante étroite, durométrie élevée(83A à 100A) représentent le trio gagnant.

 

Vous savez désormais tout ou presque sur la diversité du Skateboard avec un grand « S » comme... « Super ». A vous de choisir votre voie, mêler les styles, et le plus important, vous faire plaisir !